Galanga et cancer

Galanga prévention naturelle

Vous connaissez certainement le gingembre et tous ses bienfaits pour le corps, mais est-ce que vous savez qu’il a un cousin avec bien plus de bienfaits ? On parle du galanga, c’est une racine herbacée qui est connue également comme une plante médicinale ancestrale. On lui attribut différentes vertus, c’est surtout un remède naturel efficace pour traiter et pour se protéger de certaines formes de cancers en raison de ses propriétés tonifiantes, antioxydantes et anti-inflammatoires.

Le galanga, le gingembre chinois

Connu sous le nom scientifique d’Alpinia officinarum, le galanga vient du terme arabe « khalanjan », en chinois, ça veut dire gingembre. Cette plante herbacée originaire de l’Asie orientale possède une racine avec les mêmes caractéristiques que le gingembre. Certes, le galanga a une apparence similaire au gingembre, mais sa saveur est intense et rare, c’est piquant et fort. Peu calorique, il aromatise les plats, mais c’est toujours en petite qualité. Il apporte des fibres, des minéraux et des vitamines. Il se reconnaît par ses feuilles sombres lancéolées et longues, ses fleurs identiques à celles de l’iris et ses fruits qui sont des baies rouges. C’est une fleur si attrayante qu’elle est cultivée comme fleurs d’ornement. On trouve 3 types de galanga : mineur, majeur avec une saveur plus douce et Kaempferia galanga.

Les différentes propriétés du galanga

Le galanga possède des propriétés toniques et antibactériennes, et c’est pour ça qu’il est exploité dans l’homéopathie et dans la médecine vétérinaire. Il traite les douleurs articulaires et musculaires, le rhumatisme ainsi que les infections fongiques. Précisons également que le galanga a des propriétés stomachiques et spasmolytiques. Il peut soigner certains troubles digestifs comme la lourdeur de l’estomac, la digestion lente… Mais cette plante est également connue pour ses propriétés aphrodisiaques et relaxantes. Notons aussi son action anti-tumorale qui fait maintenant l’objet de différentes études scientifiques.

Pour se protéger de certaines formes de cancers

Le galanga est excellent pour éloigner certains types de cancers et de tumeurs. Selon des recherches scientifiques, c’est son principe actif : la galangine qui est capable de tuer les cellules cancéreuses ou d’arrêter leur progression. Ces études ont permis de savoir que cette épice a la capacité de détruire 2 souches de cellules du côlon de l’homme. Il provoque l’apoptose. D’autres études affirment que le galanga a le pouvoir de lutter contre les cellules cancéreuses du sein, de la peau, des voies biliaires et du foie.

Une étude menée l’année 2014 a permis de savoir que l’extrait liquide de galanga tue le nombre de cellules cancéreuses gastriques après 48 heures pendant un test de laboratoire. Dans le cadre d’un traitement contre le cancer du pancréas, le galanga arrête le développement de nouvelles cellules et élimine les voies génétiques à l’origine de l’expansion des cellules cancéreuses. Le point commun de ces différentes études est que le galanga ne compromet pas les cellules saines. Les résultats de ces recherches sont encourageants, mais il faut des études supplémentaires sur les humains pour prouver l’efficacité réelle du galanga sur le cancer.

https://www.petit-galanga-bio.com